L’Indonésie, une terre de dépaysement et de découvertes

L’Indonésie, une terre de dépaysement et de découvertes

L’Indonésie est une destination de prédilection pour ceux qui souhaitent vivre d’agréables vacances dans la partie du continent asiatique. Ce pays est reconnu mondialement pour sa richesse historique, patrimoniale et culturelle tout à fait impressionnante. Il propose également diverses activités à faire pour des vacances réussies. Durant un voyage en Indonésie, les avides de farniente auront l’occasion de se bronzer sur de magnifiques plages de sable blanc. L’île de Bali constitue une adresse immanquable pour eux. Ce coin idyllique est aussi un véritable paradis pour ceux qui veulent pratiquer la plongée sous-marine, le surf et la planche à voile. Pour les amateurs de randonnée, ils sont invités à se rendre dans la région montagneuse de Kintamani. Cet endroit touristique doit sa renommée au mont Batur, au lac Batur et au temple PuraUlunDanuBatur. Tout au long du chemin, les routards verront des macaques crabiers et des étourneaux de Bali, une espèce de passereaux.

L’Indonésie, une terre de dépaysement et de découvertesUn petit détour dans la ville de Jakarta, la capitale indonésienne

Pendant leurs voyages en Indonésie, les routards feront une halte dans la ville de Jakarta, la capitale du pays. Cette métropole, située au nord-ouest de l’île de Java, séduira les vacanciers grâce au charme et à l’authenticité de ses différentes adresses touristiques. Dans cette commune, se balader dans le quartier pittoresque de Kota Tua est une étape à ne pas rater. Au cours de la promenade, les visiteurs découvriront divers palais coloniaux de l’époque hollandaise et des voiliers en bois nommés « Pinisi ». En poursuivant leur périple vers la place Fatahillah, ils verront le musée d’histoire de Jakarta. Dans cet établissement culturel sont exposées des collections d’environ 23 500 objets de la « Compagnie néerlandaise des Indes orientales ». Les routards y apercevront, par exemple, des cartes historiques, des peintures, des céramiques et des pièces archéologiques. Ils y admireront également quelques meubles de style Betawi du XVIIe au XIXe siècle.

L’Indonésie, une terre de dépaysement et de découvertesLes célèbres sites protégés indonésiens qui valent une visite

Voyager en Indonésie serait incomplet sans explorer quelques aires protégées faisant rêver les amoureux de la nature. Pour commencer l’expédition de ces lieux touristiques, les vacanciers iront dans la province indonésienne de Java oriental. Ce circuit les mènera au parc national de Baluran. Son paysage est caractérisé par des forêts luxuriantes, des zones marécageuses et des massifs montagneux. Il est également dominé par le volcan Baluran qui s’élève à 1 247 m d’altitude. Une balade aux alentours de cet endroit permettra aux visiteurs d’observer des plantes en voie de disparition comme le jujubier et le tamarindusindica. Les routards y verront aussi quelques espèces d’oiseaux, pour ne citer que le martinet et le pavomuticus. Pour terminer leur séjour dans cette partie du continent asiatique, ils se rendront à l’est de l’île de Java. Le parc national Bromo Tengger Semeru les y attend. Les globe-trotters pourront y faire de la promenade sur les berges du le lac RanuPani tout en contemplant la splendeur du site.

 

Les différents événements festifs à découvrir durant un voyage au Costa Rica

Le Costa Rica se démarque des autres pays d’Amérique centrale par ses traditions soigneusement préservées et ses différents carnavals aussi impressionnants les uns que les autres. Nombreux sont venus pour célébrer ces moments festifs. Pour découvrir plusieurs événements majeurs dans cette partie du continent américain, les vacanciers pourront organiser leur séjour au Costa Rica vers la moitié du mois d’octobre. Le carnaval de Limon, par exemple, se déroule généralement du 12 au 20 octobre dans la ville de Limon. Durant une semaine, des festivaliers et des défilés colorés de chars envahissent les rues. Des compétitions sportives, des jeux et des danses afro-caribéennes sont également au rendez-vous. À cela s’ajoute la musique latine qui retentit dans tous les recoins. Lors de la clôture de cette fête, les visiteurs assisteront à l’élection de la reine du Carnaval, un spectacle à ne pas manquer ! À part cela, le 12 octobre est aussi le jour pour commémorer la date d’arrivée de Christophe Colomb en Amérique en 1492.

Le Nouvel An à San et la fête la Vierge de la mer à Puntarenas

Après avoir célébré la naissance du Christ, les voyageurs pourront rejoindre la ville de San José durant leurs séjours au Costa Rica. Pour cause, cette métropole organise un grand carnaval qui ne laisse pas indifférents les fêtards. Lors de ce fameux événement, les rues sont envahies par des parades de chevaux, des figurants déguisés en cow-boys, des fanfares et des groupes de danseurs. Il faut savoir que cette cérémonie commence à partir du 27 décembre. À part cela, la municipalité de Puntarenas accueille la Fiesta de la Virgen del Mar du 14 au 16 juillet. Dans le golfe de Nicoya, les routards verront des bateaux et des yachts décorés de sapins de Noël. Ils y apercevront aussi une somptueuse barque qui porte en procession une effigie de la Vierge du mont Carmelo, la sainte patronne de la commune. Cette fête religieuse est marquée par des jeux, des danses traditionnelles et des concerts le long de la côte.

 

Le Día del Boyero et le Día de Juan Santamaría, deux événements à ne pas manquer

Séjourner au Costa Rica est une occasion d’assister au Día del Boyero. À noter que celui-ci, célébré en mi-mars, a été inscrit au patrimoine culturel immatériel de l’UNESCO en 2005. Au cours de cet événement, les voyageurs découvriront des gens qui fabriquent des charrettes à bœuf. Ces dernières, autrefois utilisées pour transporter du café, deviennent une tradition décorative. Sur les rues de la capitale costaricienne, les vacanciers seront étonnés en apercevant plus de 300 charrettes aussi magnifiques les unes que les autres. À part cela, le Costa Rica commémore en avril le Día de Juan Santamaría pour rendre hommage à un soldat. Ce héros national avait combattu les troupes de William Walker durant la bataille de Rivas. Pendant une semaine, des défilés de fanfares étudiantes, des concerts et des danses sont au rendez-vous.